Gwendal Châton et Martine Long (dir.), Le revenu universel, une utopie pour le XXIe siècle ?, éd. Berger-Levrault, 2022.

Présentation

Comment financer le revenu universel ? Peut-il constituer une alternative au système de protection sociale actuel qui peine à réduire les inégalités et à lutter contre la pauvreté ? Met-il à mal la valeur « travail » ? Est-il la solution pour garantir à chacun une « vie bonne » ?   Ces questions essentielles sous-tendent des débats souvent passionnés sur le revenu universel. Parce qu’il diversifie les approches et multiplie les points de vue (promoteurs et détracteurs), cet ouvrage permettra au lecteur de se faire un avis éclairé sur cet outil de l’action publique dont on n’a pas fini d’entendre parler…
Une approche plurielle et objective Si l’idée de revenu universel n’est pas nouvelle, elle a connu récemment un regain d’intérêt, au moment de l’élection présidentielle de 2017, puis avec la pandémie de covid-19 en 2020. Expérimentée dans un certain nombre de pays, souvent à l’échelon infra-étatique, elle suscite des débats idéologiques et doctrinaux quant à son essence et à sa portée, et pose des questions en termes d’organisation du modèle social, de rapport au travail et de dignité de la personne humaine. En cherchant à dépasser les clivages habituels, cet ouvrage a pour ambition de mettre à plat les nombreuses dimensions du revenu universel. Il s’agit ainsi d’un véritable approfondissement de cette notion, au-delà des débats partisans. A côté des analyses juridiques, politologiques, économiques ou encore philosophiques, des points de vue non académiques – celui d’un acteur politique et d’une centrale syndicale – sont également mis en avant.
Une analyse approfondie des enjeux qui sous-tendent la notion de revenu universel L’ouvrage propose aux universitaires comme aux citoyens une mise en perspective historique et une analyse des enjeux que soulève le revenu universel. C’est pourquoi il intègre logiquement la question ardue de son financement, ainsi que celles de son champ d’application et de ses conséquences. De même, le revenu universel est envisagé comme piste d’une possible réforme de l’État-providence. Enfin, des problématiques, telles l’incidence sur les jeunes ou encore sur les femmes sont approfondies. L’ensemble de la réflexion est mené à l’aune de la notion philosophique centrale qui oriente les questionnements sur cet outil d’action publique : le concept de « vie bonne ». Le but de cet ouvrage, ni partisan ni orienté, est donc de permettre au lecteur, grâce à une approche plurielle et parfois critique, de construire un point de vue informé.

(Contact presse Hopscotch. Décideurs Anaïs Legendre)

Commander l’ouvrage sur le site de l’éditeur

Auteurs

  • Gwendal Châton est maître de conférences en science politique à l’université Rennes 1 et chercheur à l’Institut du droit public et de la science politique (IDPSP). Ses travaux portent sur l’histoire des idées, la pensée et la théorie politiques.  
  • Martine Long est maîtresse de conférences (HDR) en droit public à l’université d’Angers, spécialisée en droit du service public et droit de l’aide et de l’action sociales. Elle est une spécialiste reconnue du département et du droit des collectivités territoriales.

Sommaire

Chapitre introductif –Le revenu universel : fondements, débats et perspectives (Gwendal Châton et Martine Long)

Partie 1 – Les fondements théoriques d’une utopie contemporaine

  • Chapitre 1 – Comment justifier le revenu universel ? Éléments pour une histoire immédiate des idées politiques (Gwendal Châton)
  • Chapitre 2 – Le revenu d’existence est-il acceptable ? Un fondement philosophique réal-libertarien (Caroline Guibet Lafaye)
  • Chapitre 3 – Revenu d’existence et dotation en capital : vers une nouvelle justice sociale (Guillaume Mathelier)
  • Chapitre 4 – Simplifier ou révolutionner ? La protection sociale à l’aune du revenu universel (Martine Long)  

Partie 2 – Une utopie discutée : controverses autour du revenu universel

  • Chapitre 1 – Le genre du revenu universel – Outil d’émancipation ou d’exclusion des femmes ? (Rachel Silvera)
  • Chapitre 2 – Pauvreté, jeunesse et revenu universel (Hervé Rihal)
  • Chapitre 3 – Un défi pour le système social : le regard de la CFDT (Jocelyne Cabanal)
  • Chapitre 4 – Le revenu universel, instrument de l’imaginaire néolibéral (David Cayla)

Partie 3 – De l’utopie à la réalité : enjeux économiques et politiques

  • Chapitre 1 – La mise en œuvre du revenu universel : cinq réformes sociofiscales et leurs enjeux (Jean-Éric Hyafil)
  • Chapitre 2 – Une proposition politiquement soutenable ? Stratégie réaliste pour un revenu universel utopique (Marc-Antoine Sabaté)
  • Chapitre 3 – Le revenu de base, une aventure girondine Projet d’expérimentation locale et résistances nationales (Jean-Luc Gleyze)  

Conclusion – Revenu universel : le débat continu(e) (Michel Borgetto)

You are currently viewing Le revenu universel, une utopie pour le XXIe siècle ?